side-area-logo

Facebook :

Agni Sara

28
Juil, 2017

Etymologie :

  • Agni : Feu
  • Sara : Cascade

C’est une sorte de massage des organes situés dans l’abdomen. Cela stimule Agni, et plus précisément le feu digestif.
En faisant entrer / ressortir le ventre on procure aux organes situé dans ce dernier un massage qui les stimuleras et qui leur donnera du mouvement, et donc qui régulera le prana dans ces parties qui en sont parfois dépourvu.
Le ventre c’est aussi le centre émotionnel, on parle même d’océan d’énergie. En pratiquant régulièrement Agni Sara améliorera notre capacité à gérer nos émotions face aux stress et aux aléa de la vie, et on fera preuve de plus d’enthousiasme et de confiance en soi.

La pratique se fait dans la posture suivante :
Le buste incliné vers l’avant, on viendra en appuie sur les genou, les bras droits mais les épaules relachées.

Expirez complètement

Puis par un mouvement de l’abdomen, faite entrer / ressortir le ventre.
Un mouvement continue, tout comme une vague, on ira plaquer le plus loin possible la paroi abdominal.

Tout le mouvement se fait poumons vide. Il ne faut donc pas abuser sur le nombre de « vagues »
Pour débuter, on commencera par 5 vagues, puis à fur et à mesure de pratiquer on augmentera, une bonne moyenne étant de 20 vagues, mais un pratiquant accomplis sera en mesure d’en fait une soixantaine voir une centaine.

Au delà de 60 on dit que ce krya devient un pranayama que l’on apelle Nauli.

Il faut un peu de temps et beaucoup de pratique pour percevoir ce mouvement. Une fois acquis, il est un vrai plus pour la pratique du Yoga et pour une meilleure santé.
Il permetra aussi de réaliser Iddiyana Bandha qui servira dans des postures.

Un guide en englais plus complet est disponible sur cette page.

 

Leave a reply Required fields are marked *