side-area-logo

Facebook :

Nadi Shodana

17
Juil, 2017

Technique de purification des nadis.
C’est une respiration alternée d’une narine à l’autre.

  • Boucher la narine gauche avec un doigt
  • Expirer complètement à droite.
  • Inspirer lentement par la droite.
  • Rétention poumon plein.
  • Ré-inspirer légèrement par la droite.
  • Boucher la narine droite avec un doigt.
  • Expirer encore plus lentement qu’à l’inspire par la narine Gauche.
  • Inspirer  lentement par la Gauche.
  • Rétention poumon plein.
  • Ré-inspirer légèrement par la gauche.

Ceci représente un cycle. Pour débuter ou pour chaque nouveau cap, il est bon d’enchainer 3 cycles et de faire une pause ou l’on fera Anulom Vilom calmement.

On peux le pratiquer en utilisant des « ratio » de respiration.
Le plus classique étant 1:4:2. Ne prenez pas peur le concept est assez simple 😉

1 étant le temps d’inspiration, 4 le temps de rétention, 2 le temps d’expiration
Par exemple pour un débutant de la pratique, on préconisera :
4 secondes d’inspiration, 16 secondes de rétention, 8 secondes d’expiration.

Pour compter « sans prise de tête » il existe une technique toute simple :
On utilisera les doigts de la main reposée, et avec le pouce que l’on déplacera le long des phalanges.
Dans l’ordre qui vous paraîtra le plus logique, une seconde par déplacement. Cette technique permet de reposer son mental et de rester concentrer sur sa pratique. Effectuer les mouvements très lentement, en utilisant le moins possible d’énergie. La main doit être au repos sur votre genou, ou dans le giron.

 

 

Attention : Avant de monter ces temps, il faudra se sentir bien à l’aise sur le temps précédent, prenez en considération que plus la pratique durera longtemps plus elle sera effective. Par là j’entend le nombre de cycle effectué et non pas des temps longs.
Si vous forcer, et que vous bloquer votre souffle trop longtemps alors vous ne pourrez pas tenir sur la longueur et la pratique vous aura peut être fait plus de mal que de bien.
Donc comme tout en Yoga, a vous de discerner, par votre bon sens et le ressentit de votre propre corps, quel est le bon « timing » pour vous en ce moment donné.

Leave a reply Required fields are marked *